Italie / Histoire

La 1ère division, de la Sicile à la Normandie


Partager


La contribution de la 1ère division d'infanterie américaine a été cruciale dans de nombreuses campagnes entreprises par l'armée alliée pendant la Seconde Guerre mondiale.

La 1ère division d'infanterie américaine a été formée en mai 1917 en tant que force expéditionnaire pour être envoyée en France afin de participer à la Première Guerre mondiale. Elle a été réorganisée à plusieurs reprises au cours de la période d'après-guerre pour reprendre son nom actuel en août 1942. Trois mois plus tard, elle participe à l'opération Torch, l'invasion victorieuse des colonies françaises d'Afrique du Nord.

La division, dirigée par le major général Terry Allen, a également joué un rôle essentiel dans l'opération Husky, en s'illustrant dès les premières phases de l'invasion de la Sicile, lorsque ses soldats ont débarqué à Gela. Elle s'est ensuite distinguée lors de la sanglante bataille de Troina. La division a participé à l'ensemble de l'opération Husky, avant d'être transférée au Royaume-Uni. De là, les soldats de la Division seront les protagonistes de l'une des phases les plus importantes du conflit de la Seconde Guerre mondiale : le débarquement en Normandie le 6 juin 1944, la partie amphibie de l'opération Overlord.

Tout comme le mauvais temps avait favorisé le succès de l'opération en Sicile, il en fut de même sur la côte normande, et tout comme les soldats de la 1ère Division avaient été protagonistes sur les plages de Gela, ils le furent lors de l'assaut d'Omaha Beach. C'est ici, dans ce secteur, qu'ils durent faire face à de grandes difficultés : les chars amphibies, descendus trop tôt dans l'eau, finirent par couler avec tout l'équipage, tandis que la configuration du terrain - facilement défendable - risquait de compromettre le succès de l'opération. Pour cette même raison, la Division subit de lourdes pertes lors de cet assaut.

Cependant, la Division continue d'être engagée dans la campagne de Normandie : en décembre 1944, elle combat dans les Ardennes (Belgique) et participe ainsi aux dernières étapes du conflit, avec la conquête et l'occupation de l'Allemagne.