Italie / Histoire

Les Canadiens en Sicile


Partager


Parmi les Alliés engagés dans l'opération Husky figurent les 25 000 Canadiens rattachés à la 8e armée britannique. Après avoir débarqué près de Pachino, ils ont parcouru 200 km pour atteindre Adrano. Leur sacrifice est illustré par le cimetière d'Agira, où près de 500 hommes sont enterrés.

La 8e armée du généralMontgomery comprend également la 1re division d'infanterie canadienne et la 1re brigade blindée sous le commandement de Robert Wyman. Les Canadiens débarquent le 10 juillet 1943 sur la côte de la baie d'Ambre. La Ière brigade débarque sur la plage de Sugar et s'empare rapidement de l'aérodrome de Pachino. Pendant ce temps, la IIe brigade, arrivée sur la plage Roger, se dirige vers Ispica, qui est occupée le 11 juillet. Le même jour, la 1re brigade avance vers Rosolini.

Le 12 juillet, les Canadiens atteignent Modica puis Ragusa, libérée peu avant par les Américains, et restent deux jours à Giarratana. Le 15 juillet, ils se dirigent vers Enna, en passant par Vizzini, libérée par les Écossais. De nombreux Italiens sont faits prisonniers et transférés au camp de concentration de Priolo.

Le même jour, les Canadiens ont leur premier affrontement avec les Allemands à Grammichele : ils les poursuivent jusqu'à Caltagirone, où ils entrent le 16 juillet.

Le 17, ils arrivent à Piazza Armerina et Mirabella Imbaccari ; le 18, à Grottacalda et Valguarnera ; le 20, une patrouille de reconnaissance arrive à Enna avec les Américains.

Le 21,la IIe brigade attaque Leonforte, construit le premier pont Bailey sur le sol italien sur la route 121 et réussit à conquérir la ville le 22.

Pendant ce temps, la Ière brigade s'empare d'Assoro. Le 24, la bataille d'Agira commence, les Canadiens ne conquérant la ville que le 28. Le 29, ils occupent Regalbuto avec les forces britanniques. Le 2 août, la IIIe brigade participe à la prise de Catenanuova. Elle construit une tête de pont au nord du Salso et, à partir des montagnes Revisotto et Seggio, avance sur Adrano, qui est pris le 7 août.

Au cours de la campagne, les Canadiens ont parcouru 200 km. Les pertes s'élèvent à 2 310 hommes, dont 562 tués. La plupart des victimes furent enterrées dans le cimetière d'Agira.

Par la suite, les Canadiens poursuivirent les combats en Italie sous le commandement de Christopher Vokes, lors des batailles d'Ortona et de la vallée du Liri. Ils rejoignirent ensuite la 1ère Armée aux Pays-Bas, où ils terminèrent la guerre.